Le Portugal mène la lutte contre le racisme

En échos aux deux publicités à caractère raciste vu dans les deux articles précédents, voici un spot publicitaire datant de 2001 créé et diffusé au Portugal. Réalisée par l’agence Lowe Lintas & Partners basée à Lisbonne.

Un message cette fois anti racisme contrairement au racisme qui apparaissant comme « involontaire » de la part des annonceurs Asiatiques.

La scène se passe à bord d’un avion, une femme âgée, qui semble être de catégorie CSP+ (c’est-à-dire qui possède suffisamment d’argent pour vivre confortablement), s’installe sur son siège et s’aperçoit qu’elle est à côté d’un homme noir. Jusqu’ici rien de particulier jusqu’à ce que l’hôtesse de l’aire passe à côté de cette femme. C’est à ce moment que la femme âgée se plains d’être assise à côté de cet homme à cause de sa couleur. L’hôtesse de l’aire part pour trouver une solution puis reviens pour annoncer qu’il y a une place en première classe. A première vue on en vient à penser que l’hôtesse de l’aire est également raciste. Elle parle de se compréhension d’être assis à côté d’une personne aussi abject. Le spot se termine et l’on se rend compte qu’elle s’adressait à l’homme, laissant ainsi la vieille femme a sa place.

Le message étant de « remettre le racisme a sa place », un propos ici illustré au propre comme au figuré.

Les propos tenus lors de cette publicité ont été choisis exprès dans le but de choqué, principalement le mot « nègre ». Le choix des mots dans le milieu publicitaire est primordial en fonction du message à faire passer, du public ciblé. Ce storytelling (terme détaillé dans les différents articles précédents) s’adresse à tous ceux qui sont susceptibles d’avoir ce genre de comportement. Un comportement que n’importe qui peut adopter quel que soit sa culture, son environnement, son éducation, son pays. Cependant, le racisme n’est pas uniquement envers les personnes de couleur noires. Ce spot publicitaire est valable pour toutes forme de racisme, la couleur de peau, le handicap, le statut social, la religion, les loisirs. Des éléments qui changent d’une personne à l’autre et qui la caractérisent. Le racisme vient essentiellement de l’ignorance des gens. Comme vu dans les articles des publicité Chinoise et Thaïlandaise, il n’était pas question de racisme pour eux car ils ignoraient la position des autres pays sur ce sujet. La différence peut pousser certains à être raciste. La jalousie peut parfois mener au racisme.

Un message court mais fort qui devrait être plus souvent lancé car, encore aujourd’hui, nous vivons dans une société avec quelques connotation raciste. Une similitude parmi plusieurs pays mais qui ne concerne pas toujours les mêmes « cibles ».

Joséphine AZZIS

Vous aimerez aussi...