« Tous touchés, tous concernés, tous responsables »

Les origines

L’un des grands enjeux des communicants et des marques de nos jours, est de savoir encore surprendre et avoir une impact sur sa cible que se soit pour vendre un produit ou pour faire passer un message.

Une technique est d’ailleurs à son apogée actuellement, le storytelling. Même si ça notion n’est apparue que récemment dans les conversations, cet outil était déjà très utilisé et ce depuis des centaines d’années. Nous retrouvons en effet ce procédé dans des écrits religieux comme la bible ou dans les mythes grecs.

Le storytelling est l’utilisation d’un récit dans un but communicationnel, c’est à dire qu’on utilise une histoire à la place des arguments publicitaires habituels et pour responsabilisé la population à des causes.

On utilise cette technique notamment pour son pouvoir communicationnel.

Mais pourquoi le storytelling a t-il plus d’impact sur nous qu’une autre forme publicité ?

Un storytelling réussi !

Prenons l’exemple de la campagne de la prévention routière, « Onde de choc », #TousTouchés réalisé par Bruno AVEILLAN  pour la Sécurité routière. On y voit en effet un accident de la route qui fait onde de choc en touchant au fur et à mesure les différentes personnes dans l’entourage des victimes y expliquant les blessures physiques ainsi que les blessures psychologiques, parfois d’autant plus grave.

En racontant l’histoire des victimes d’accident routier, leurs blessures et handicaps physiques, puis moraux et les répercussions sur leur vie de famille et leurs proches cela permet aux spectateurs de s’identifier au récit et de parfois avoir une prise de conscience et une réaction émotionnelle.

googleimage.com

googleimage.com

 

Le storytelling est donc une technique qui permet de capter l’attention de l’interlocuteur et de rentrer dans son esprit afin de déclencher des émotions.

Dans le cadre de la campagne « Onde de choc » qui est de la communication anxiogène, les communicants souhaitent faire réagir l’individu grâce à un sentiment de malaise et de compassion voir d’anxiété.

Une prise de conscience

Dans ce spot télévisé tous les moyens sont mis en place afin de rendre le message le plus impactant possible : des couleurs bleu noire de la nuit, des personnages très expressifs que l’on mets en scène comme tous victimes de l’accident en les présentant au ralentit expulsés par le choc de l’accident, une musique lente et triste , une voix off  remplie d’émotion qui expliquent les suites tragiques de la collision.  Le spot se finit par le slogan « Tous touchés, tous concernés, tous responsables » suivit du #Toustouché.

googleimage.com

googleimage.com

En plus de vouloir transmettre des émotions ce storytelling à pour but de déclencher une vrai prise de conscience en se disant que cela n’arrive pas qu’aux autres et que nous connaissons tous au moins une personne de notre entourage qui a été victime d’accidents de la route.

Cette campagne est un bon exemple de storytelling réussi, mais maintenant il reste à savoir si l’impact émotionnelle est garante de changement dans les actions des conducteurs et si donc cet outil de communication peut être un bon moyen de changer, autant les mentalités que les actes.

Lien de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=OacNJm_mq2E

Anna Waterman 

Vous aimerez aussi...