WildAid : dire « non » à la pollution avec humour

En Chine, les pics de pollution sont terriblement dangereux pour la santé. Ce pays est décrit comme l’un des plus pollués et comme étant la première victime de cancer au monde. En effet, nous avons tous cette image des Chinois avec leur masque anti-pollution…

En 2016, « à Pékin, le taux moyen des particules fines, très nocives, dans l’air était de 73 microgrammes par mètre cube – ce sont donc près de 10% en moins par rapport à 2015, mais ce taux reste toutefois trois fois supérieur au seuil recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) » (source : http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20170206-chine-pekin-maire-mesures-urgentes-pollution-charbon).

Le saviez-vous ? Selon l’ONG chinoise WildAid, les décès par cancer du poumon ont augmenté, ces 30 dernières années, de 465%. De plus, chaque année, au moins 500 000 décès prématurés peuvent être attribués à la pollution de l’air (source : http://wildaid.org/news/china-hairy-nose%E2%80%9D-psa-fights-smog-humor?_sm_au_=iMVfrD1W1ktVtSQN).

D’après l’ONG WildAid, 90% des Chinois sont préoccupés par la pollution de l’air dans leur pays, elle a donc décidé de faire une campagne de sensibilisation à la pollution auprès des jeunes chinois :

Cette publicité créée par l’ONG WildAid s’appelle « Hairy Nose » (ce qui signifie « poils de nez » en anglais).

Cette campagne paraît décalée mais elle est pourtant très sérieuse. Elle montre, de façon à la fois originale et inquiétante, à quoi ressemblerait ce monde pollué dans le futur : des femmes, des hommes, des bébés et même des animaux avec… De longs poils dans le nez ! Ces êtres vivants auraient en fait muté pour s’adapter à la pollution atmosphérique. De ce fait, on comprend que les longs poils de nez permettent aux Chinois de filtrer l’air.

Dans ce spot, on voit des Chinois avec ces longs poils de nez dans leur vie de tous les jours : il y a des publicités à la télévision pour entretenir ces poils, des coupes de poils nasaux différentes, de nouvelles façons de faire du sport grâce à ces poils… Les Chinois sont habitués à cet air pollué, ils vivent ainsi comme si de rien était et leurs poils de nez sont même des accessoires de mode !

wildaid hairy nose

Dès le début et tout au long de la vidéo, on voit qu’il n’y a pas de lumière du soleil. Il y a dans l’atmosphère un épais nuage très sombre ce qui créée une ambiance étouffée. On identifie immédiatement qu’il s’agit de la Chine (par les figurants surtout puisque le paysage est masqué par le smog et que cette ambiance sombre est due à la pollution.

À la fin du film, un jeune homme se débarrasse de ses poils de nez comme s’il refusait finalement de se soumettre à ce mode de vie. Il veut respirer à nouveau pleinement pour « se rappeler qu’autrefois, le ciel était bleu ».

Enfin, le slogan de la publicité apparaît : « Changez la pollution de l’air avant qu’elle ne vous change ».

wildaid hairynose

Le but de cette étrange campagne est d’encourager les Chinois à changer leurs habitudes pour améliorer leurs conditions de vie.

May Mei, le porte-parole de l’ONG WildAid a déclaré à la BBC : « Nous voulions trouvez une manière humoristique de parler de ces problèmes très sérieux auxquels nous devons faire face ».

Le chemin sera long pour améliorer l’air de leur pays, mais les Chinois ont l’air plus motivés que jamais. Espérons, pour eux et pour notre planète, qu’ils y parviennent !

Capucine Cesutti

Vous aimerez aussi...