Airbnb : l’enseignement de la tolérance

Les États-Unis ont récemment fait beaucoup de bruit avec leurs élections présidentielles : Donald Trump est devenu le nouveau Président des États-Unis d’Amérique et succède dont au tant apprécié Barack Obama. Malheureusement, chez nous en France, nous en avons entendu parler plutôt comme une tragédie.

Petit rappel politique : Contrairement à la France, les élections présidentielles américaines se font sous suffrage indirect : c’est-à-dire que les citoyens votent pour des Grand électeurs qui vont ensuite désigner le président des Etats-Unis. Selon « Le Monde », Hillary Clinton a perdu les élections à causes de ce suffrage indirect.

hillary clinton donald trump

Le 27 janvier 2017, Donald Trump a signé un décret interdisant l’entrée du territoire américain, et cela pendant trois mois, les ressortissants de sept pays à majorité musulmane (Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen).

Pour montrer son opposition à ce décret d’anti-immigration, Airbnb a fait appel à l’agence In-house pour créer une publicité nommée « We Accept ».

Voici le message que transmet cette campagne de publicité : « Nous croyons que peu importe qui vous êtes, d’où vous venez, qui vous aimez ou pour qui vous priez, tout le monde a sa place. Plus l’on accepte, plus le monde est beau. Nous acceptons. »

Ce spot est très simple : une phrase en tant que message, des visages en fond. Ces visages de toutes origines se succèdent en gros plan, se mélangent entre eux. Chaque individu a le regard rivé sur la caméra.

Ce spot a eu une portée très puissante puisque sa diffusion a été faite le 5 février 2017 au cours du célèbre Super Bowl (compétition de football américain suivie par plus de 110 millions de téléspectateurs américains). Contrairement aux autres annonceurs du Super Bowl, Airbnb n’a laissé aucun indice sur sa campagne (ni informations, ni images) : la surprise a donc été totale pour les téléspectateurs, un parfait moyen pour retenir leur attention.

Airbnb a déboursé 5 millions de dollars (soit 4,6 millions d’euros) pour faire passer ce message qui, loin d’être un message commercial, est militant et plein d’humanité.

Airbnb a profité de cette publicité pour lancé le #weaccept. Le PDG d’Airbnb lui-même a utilisé ce hashtag pour faire deux grandes annonces : tout d’abord, que sa société allait verser 4 millions de dollars au Comité International de Secours (ONG spécialisée dans l’aide aux populations déplacée). Puis, que la plateforme allait mettre en place un plan pour abriter 100 000 personnes dans le besoin.

brian chesky airbnb Capucine Cescutti

Vous aimerez aussi...