Volkswagen, la communication dans l’émotion

Avant toute chose, il faut savoir que le mot Volkswagen en lui-même signifie « la voiture du peuple ». Cette société automobile Allemande a été créé en 1937 par Ferdinand Porsche. Malgré les problèmes que la société a rencontrés, elle propose des publicités diffusées à la télé très intéressantes qui suscitent chez le spectateur de l’émotion, chose qui n’est pas présente dans toutes les publicités d’aujourd’hui.

Quatre publicités vidéo de la marque vous seront présentées, Australie, Etats-Unis, Inde et Allemagne, découvrons comment communique VOLKSWAGEN…

passat VOLKSWAGEN en bord de mer

L’Australie, dans un premier temps, nous offre une publicité réalisée par Steve AYSON. Proposée en 2011 au festival de Cannes, elle y reçoit d’ailleurs un Lion de Bronze ! Cette publicité met en scène différentes personnes à la piscine, dans les bois, à la mer qui ont l’aire détendues. Au fur et à mesure, ces personnes s’habillent, rangent leurs affaires dans leur voiture qui se trouve être une VOLKSWAGEN bien entendu. Petit à petit elles se mettent en tenue de travail, jusqu’à même se sécher les cheveux grâce à la ventilation de la voiture. Pour finalement terminer sur cette phrase « pleasure before buisness » littéralement « le plaisir avant les affaires » où cette fois, on voit un homme en tenu de travail allongé dans les bois. Cette campagne de publicité a été créée pour montrer que le nouvelle Passat est une voiture dans laquelle on se sent bien, avec laquelle on peut rouler partout et dans toutes circonstances. Une dimension très pure et simple est retranscrite dans cette publicité qui donne un aspect apaisant que veut transmettre la marque a ses consommateurs.

Vous pouvez visionnez cette publicité : https://www.youtube.com/watch?v=JP2dmaj3fWs

Petit Dark Vador VOLKSWAGEN

VOLKSWAGEN à réaliser une deuxième publicité cette fois ci parue aux Etats-Unis avec une dimension plus enfantine. En mettant en scène un jeune enfant, la publicité devient attendrissante, ce qui nous éloigne de l’aspect plus sérieux apparue lors de la publicité précédente. Tout au long de celle-ci, le jeune enfant déguisé en Dark Vador tente tant bien que mal à éveiller la force qui se dissimulerai dans toute sortes d’objets comme une machine à laver, un vélo elliptique ou une poupée sans pour autant y parvenir. Enchainant avec tout ce qui lui tombe sous la main il parait de plus en plus incertain mais ne perd pas espoir.

A l’arrivée de son père il fonce alors devant sa voiture, une VOLKSWAGEN et tente un dernier essai. C’est alors que la voiture démarre à la grande surprise du petit garçon, c’est en fait son père qui la met en marche par l’intermédiaire de sa clé. Cette publicité humoristique pleine de suspens tient le spectateur en haleine jusqu’à la fin pour savoir si le petit garçon réussira sa quête de la force. Il est facile de s’identifier à lui car nous avons tous une part d’innocence en nous ce qui peut se faire ressentir à ce moment, on peut y retrouver l’enfant que nous étions. La publicité peut rendre même un peu nostalgique ce qui créer une proximité entre le concessionnaire et ses consommateurs.

Vous pouvez visionnez cette publicité : https://www.youtube.com/watch?v=iyR3w9Bl9VQ

Ces deux publicités véhiculent deux sensations différentes, le plaisir et la nostalgie. La marque cherche à cibler tous types de personnes, ici nous avons pu y voir une utilisation professionnelle et une utilisation familiale. La deuxième est importante car il est facile d’assimiler VOLKSWAGEN au business, aspect que la marque veut changer.

Joséphine Azzis

Vous aimerez aussi...