Une vision qatarie de la publicité (bis)

  • Le palace
    Nous remarquons que l’histoire a lieu dans un magnifique palace. On devine que c’est un palace oriental du fait de la décoration etc. Le PIB (le produit intérieur brut) par personne est deux à trois fois plus élevé au Qatar que dans les autres pays du Moyen-Orient. Le palace peut faire référence à la richesse du pays, même si c’est un pays inégal avec les gens qui ont des problèmes financiers.

palace

  • La prière
    Nous voyons que plusieurs hommes font la prière. Ils sont alignés, sont à genoux, posent le front sur le sol. La prière est très traditionnelle et très importante pour les musulmans. Les pays du Moyen-Orient sont très pratiquants.

prière

  • La place de la Femme
    Nous remarquons que la femme n’est pas très présente dans la vidéo. Le Qatar est une société où l’homme décide de tout. Dans beaucoup de familles, on ne permet pas aux femmes de sortir seules et les mariages sont encore souvent arrangés. De plus, l’éducation mixte est loin d’être la norme. Par conséquent, nous voyons la femme seulement quand elle s’occupe du vieil homme, au dîner ou avec son mari.

femme au dîner

  • La musique de la publicité
    Nous identifions facilement que la musique de la publicité est orientale grâce aux instruments de musique, à la mélodie et aux paroles arabes.
    Tous ces éléments nous montrent qu’au Qatar, et plus généralement au Moyen-Orient, ils ont des caractéristiques culturelles particulières. C’est pourquoi, la publicité doit respecter toutes les règles et traditions existantes. Par exemple, dans la culture du Moyen-Orient, on interdit la nudité et il existe des vêtements traditionnels : on retrouve donc ces éléments dans la publicité. Cela est valable pour chaque élément car la publicité doit être cohérente avec cette culture.

3. Le cancer au Qatar

Le sujet principal de cette publicité est le cancer et plus particulièrement les dons pour le National Center for Cancer Care & Research de Doha, au Qatar. Cette vidéo est sortie en 2014, une année après que le Qatar ait rejoint l’Agence Internationale pour la Recherche sur le Cancer.

qatar cancer societyAu Qatar, le cancer est la troisième cause de mortalité et le risque de cancer peut tripler au cours des vingt prochaines années. Le Qatar est particulièrement affecté par le risque du cancer du poumon, certainement car c’est le premier pays émetteur de dioxyde de carbone (CO2) par personne. De plus, les habitants du Qatar font face à beaucoup de changements démographiques, migratoires et sociétaux. Combiné avec l’exposition aux facteurs de risque connus comme la nourriture ou le tabac, le Qatar connaîtra probablement une des plus grandes augmentations de nouveaux cas de cancer dans le monde entier.

Capucine Cescutti

Vous aimerez aussi...