Recess for the mind (bis)

Les avantages du système scolaire chinois :

  • Attitude très positive des élèves vis à vis des études.
  • Fort respect envers les enseignants. Les élèves se lèvent et les saluent au début et à la fin de chaque cours.
  • La profession d’enseignant est hautement considérée par la population.
  • Responsabilisation et implication des élèves dans la vie de la classe : l’élève devient professeur de temps en temps (supervision des études / nettoyage des classes / expérience professionnelle).
  • Très bonne ambiance, élèves unis et proches malgré l’esprit de compétition.
  • Place du sport et des arts importante / Exercices physiques quotidiens.

Les inconvénients du système scolaire chinois :

  • L’emploi du temps chargé : 80h par semaine.
  • Les élèves sont exténués et sous pression à cause de la compétition ce qui peut augmenter les pensées suicidaires.
  • Il n’y a quasiment pas de vie sociale en dehors de l’école et les élèves ont peu de temps avec leur famille.
  • La sélection est très sévère et la concurrence est rude, il est primordial pour les étudiants d’avoir des notes excellentes (dû au probable héritage du mandarinat impérial).
  • Culturellement, il est irrespectueux de remettre en cause le savoir d’un aîné. Une question au professeur peut être perçue comme un manque de respect, d’où l’absence de dialogue en classe. Les enseignants parlent, les élèves écoutent : il n’a pas vraiment d’échanges, même en cours de langue.
  • L’apprentissage se fait par mémorisation, il n’y a pas de développement de l’esprit critique.
  • Les professeurs sont obsédés en ce qui concerne les notes et la réussite aux examens de leurs élèves.

La musique chinoise

On retrouve durant tout le long de la publicité, un groupe de jeunes filles chantant de la musique pop chinoise. Cette chanson raconte les vertus des noix que la marque propose. De plus le groupe “Recess Princess” est déjà très connu en Chine et notamment chez les jeunes chinois.

La C-pop est une abréviation pour désigner la musique populaire chinoise. La C-pop ne comprend pas seulement la pop chinoise, mais également le R&B, les ballades, le rock chinois et le hip-hop chinois. Il existe trois principaux sous-genres de la C-pop : la Cantopop, la Mandopop et la T-pop.

Historiquement, la Pop music considérée comme un « poison capitaliste » a été bannie par le parti communiste pendant la révolution culturelle de Mao. Encore aujourd’hui, même si les salles de concert sont pleines et que les jeunes chinois sont souvent inscrits au conservatoire, le climat politique n’est pas propice à la créativité. Le gouvernement garde un œil attentif sur les paroles et sur la symbolique des derniers hits du moment, prêt à censurer toute incartade.

La pop chinoise semble s’inspirer de plus en plus de la culture américaine. Les clips, particulièrement travaillés sont de véritables explosions de couleurs et d’extravagance ; les chorégraphies sont dynamiques et entraînantes ; la musique facile d’accès séduit aisément les jeunes publics.

L’originalité chinoise

On peut voir que la publicité ne ressemble pas aux publicités traditionnelles. Les chinois aiment l’extravagance et le côté décalé. Les visuels sont accompagnés de petits dessins tels que des bulles avec des paroles, des dessins de noix, d’ampoules ou encore des symboles. Le but est d’exprimer les émotions et les pensées des personnes à travers ces émoticônes. Ces dessins permettent aussi de personnifier les noix et les faire paraître comme des humains. Ces petits dessins ont pleins de couleurs et sont accompagnés de petits bruits comme par exemple l’ampoule qui s’éclaire quand quelqu’un à une idée. Ces effets nous font penser aux mangas ou au style kawaii qui sont répandus dans la culture asiatique. L’originalité de cette publicité attire directement les jeunes qui sont à l’école et leur donne envie d’en acheter car ils pensent réussir davantage.
noixbulle ampoule

 

 

Capucine Cescutti

Vous aimerez aussi...