Recess for the mind – Une publicité rigolote pour les chi-noix!

Cette campagne “Recess for the mind” a été réalisée par l’agence Grey Group en juin 2015 pour la marque California Walnut Comission.

La nourriture chinoise

La publicité vend les avantages des noix au quotidien. La Chine fait partie des 4 premiers producteurs de noix avec les Etats-Unis, l’Iran et la Turquie. Dans les règles de la diététique chinoise, il est préconisé de manger au petit déjeuner une poignée de graines.

Les noix ont de nombreux bienfaits pour la santé. Premièrement, pour prévenir de toutes les maladies mais aussi pour diminuer le stress. C’est pourquoi on aperçoit au début de la publicité des élèves stressés qui n’arrivent pas à travailler, qui ont des mauvaises notes. On peut voir un élève qui reçoit un 38 sur sa copie, soit une note de 38/100. Dès que les filles leur apportent des noix, leurs capacités intellectuelles sont augmentées et leur stress est diminué. La noix est donc conseillée pour l’école et notamment pour les examens.

Les noix ont aussi d’autres bienfaits. Il y a plusieurs milliers d’années, les noix étaient utilisées comme jouets en Chine. Aujourd’hui, elles constituent des cadeaux précieux faits aux élites, utilisées comme une thérapie de la main, ces éléments sont censés apporter une bonne santé.

En effet les acheteurs aguerris ne sont pas intéressés par le goût des cerneaux, mais bien par l’aspect des coques. Partout dans le pays, des chauffeurs de taxi, des personnes âgées dans les parcs et bien d’autres aiment rouler au creux de la main, entre les doigts, une paire de noix, à tout moment de la journée. Cette pratique séculaire est supposée, selon les canons de la médecine traditionnelle, améliorer la circulation sanguine.

De part ces bienfaits, les noix sont vendues très chère en Chine. Si une paire de noix est parfaitement identiques et si elle a une belle apparence, celle-ci peut être vendue jusqu’à 9 800 yuans, soit 1600 dollars environ.

L’école chinoise

Dans la publicité, on peut voir des élèves chinois exténués et voulant augmenter leurs capacités intellectuelles pour avoir de meilleurs résultats à leurs examens, qui sont très important dans le système chinois.

L’année scolaire commence au début du mois d’août et se termine à la fin du mois de juin. Elle est coupée en deux semestres (août-décembre / février-juin) et séparée par un mois de vacances. Il n’y a pas d’autres vacances dans l’année.

Le système scolaire chinois est simple. L’école maternelle, l’école primaire et le lycée sont dans un tronc commun. Il n’existe pas de hiérarchie, entre les mathématiques et la musique par exemple, comme il en existe en France.

L’école commence à 7h le matin et se termine aux alentours de 20h30. Il y a une pause pour les deux repas, qui se prennent vers 12h et vers 17h30. Les heures qui suivent le repas du soir sont le plus souvent des heures d’études (durant lesquelles les élèves font leurs devoirs du soir). Tous les élèves chinois les font à l’école et non à la maison. L’étude est également obligatoire le dimanche.

Avant le premier cours de la matinée vers 7h, les élèves sont réunis. C’est la levée du drapeau et le chant de l’hymne national.

Puis vers 10h, les élèves font des exercices de sport. Si le lycée est moderne, chaque classe possède sa couleur de survêtement, les filles et les garçons sont séparés lors du sport. Danse, athlétisme, basketball, football et ping-pong sont les sports les plus prisés. En Chine la danse est une matière scolaire à part entière. En Chine, on étudie et on travaille la danse au même titre que les mathématiques ou l’histoire. Ce n’est le cas dans aucune école secondaire d’un pays occidental.

Les uniformes sont généralement obligatoires dans chaque école c’est pour cela qu’ils sont présents dans la vidéo.

Nous étudierons au prochain article les autres éléments culturels chinois présents dans cette publicité.

Capucine Cescutti

Vous aimerez aussi...